Les années 1980

Serge Brière, Jules Desrosiers, Jean Da Via, Jacques et Monique Boudreault, et cie, ont participé activement au développement de la SCQS en identifiant les besoins des différentes régions du Québec.

Ils ont grandement contribué à l’émergence, sur une longue période de temps, de:

  • la notion et la conscience de la culture Sourde;
  • le développement des programmes de formation en cours de langue signée (qui a été poursuivi encore de façon plus active par le RCEELSQ, maintenant comité de la SCQS, CEELSQ);
  • le dossier de la reconnaissance de la langue des signes québécoise.